Author Topic: data limita declaratie venituri  (Read 1943 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline andreis

  • Sr. Member
  • ****
  • Location: quebec ville
  • Posts: 3.056
data limita declaratie venituri
« on: Saturday 30 April 2005, 15:03:49 »
Plus qu'un week-end pour l'impôt
Rita Trichur (Presse Canadienne)
29 avril 2005 - 15h33

Le temps presse si vous n'avez pas encore produit votre déclaration de revenus 2004. Exceptionnellement cette année, la date limite a été fixée au lundi 2 mai à minuit, plutôt qu'au 30 avril.
C'est une bien courte période de grâce, mais ceux qui en profiteront s'éviteront des pénalités coûteuses, a fait valoir le ministre fédéral du Revenu, John McCallum, en annonçant le délai.

Chaque année, les gouvernements profitent de la négligence des contribuables qui ne font pas leurs devoirs à temps. En 2002, les pénalités et les intérêts versés sur les impôts en retard ont rapporté quelque 36,4M$ à Ottawa. «Faites vos déclarations à temps que vous ayez de l'impôt à payer ou pas. Vous éviterez ainsi de payer des frais inutiles», insiste Peter Delis, de l'Agence de revenu du Canada.

Ceux qui doivent de l'argent au gouvernement mais n'ont pas les moyens de rembourser la somme d'un coup doivent téléphoner aux autorités sur réception de leur avis de cotisation afin de s'entendre sur des modalités de paiement.

En général, la pénalité pour une déclaration produite en retard correspond à 5% du montant dû, auquel s'ajoute un pour cent par mois pendant un maximum de 12 mois.

Ceux à qui l'État doit de l'argent ont eux aussi intérêt à respecter la date limite, puisque tout retard dans leur déclaration aura pour effet de retarder leur remboursement. Ils pourraient aussi décaler l'envoi de leur prestation fiscale pour enfants ou de leur crédit pour la TPS et la taxe provinciale.

Les travailleurs autonomes et leur conjoint ont jusqu'à minuit le 15 juin pour produire leur déclaration. Mais s'ils veulent éviter de payer de l'intérêt, ils doivent quand même faire parvenir à l'État avant lundi l'argent qu'ils lui doivent.

L'Agence du revenu du Canada reçoit chaque année environ 24 millions de déclarations. Cette année, 14 millions avaient été postées au 21 avril. Quelque 56% des documents expédiés par Internet ou par téléphone.

Pour la première fois, on s'attend cette année à ce que les déclarations électroniques déclassent le papier. «De plus en plus de Canadiens se rendent compte que c'est la méthode la plus rapide et la plus simple de faire sa déclaration de revenus», a souligné le ministre McCallum. «Il y a moins d'erreurs et les individus reçoivent leur remboursement en aussi peu que huit jours ou même moins avec le dépôt direct.»

Malgré tout, environ 1,7 million de Canadiens sont en retard chaque année pour leur impôt fédéral. En 2002, 254 610 d'entre eux se sont vu imposer une pénalité.

Les Ontariens sont les pires, avec 767 320 retards et 17m$ en pénalités, soit plus de la moitié du total national. Le Québec, l'Alberta et la Colombie-Britannique comptent environ 200 000 retards par an chacune.

«Nous procrastinons tous de temps en temps. Nous attendons à la dernière minute», reconnaît M. Delis. Cependant, même s'il existe un nombre infini de raisons de manquer la date limite, le gouvernement ne fait jamais de passe-droit.

Rappelez-vous: vaut mieux envoyer un dossier incomplet que pas de dossier du tout!
Ya que les pauvres qui parlent de sous